Comédie de Picardie

Scène conventionnée

de la vie à un art vivant, de l’intensité à la passion.

Avec 4 275 abonnés et près de 65 000 spectateurs réunis l’an dernier à Amiens et en Région, mais également à Paris, Brighton ou Bordeaux, rares sont les théâtres à mener une activité aussi importante de décentralisation que la Comédie de Picardie. Il en sera encore de même cette saison avec, dans le sud de l’Aisne, deux représentations de L’étourdi au travers du festival Jardins en Scène. Sera ensuite repris à Tergnier un spectacle issu de la double collaboration avec l’Orchestre de Picardie et la Compagnie régionale du Berger : L’histoire de Babar, déjà vue par plus de 6 000 jeunes et moins jeunes spectateurs.

Au-delà d’un engouement ainsi confirmé, la Comédie se distingue par le soutien apporté aux compagnies picardes. Ainsi, la scène régionale accueillera Votre maman, de la Cie à vrai dire, La liste, de la Cie Chenevoy et Si c’est comme ça de Art tout chaud. De plus, l’un des événements à venir demeure la création à Amiens par le Pic’art Théâtre, du dernier récit de Tahar Ben Jelloun, L’ablation.

Le soutien à la création constitue un autre engagement illustré par L’opéra de quatre notes animé par Shirley et Dino et par la confiance témoignée au jeune metteur en scène Jean-Romain Vesperini avec, en décentralisation, Une laborieuse entreprise.

Toujours au titre des spécificités picardes, la Comédie privilégie également l’ouverture aux autres arts de la scène : le music-hall avec Les Sea Girls - La revue, le cirque avec La Famille Morallès, la magie avec Le cercle des illusionnistes, et, évidemment, les musiques actuelles au travers du festival Picardie Mouv, lui aussi invité de la rue des Jacobins.

La Comédie ne saurait toutefois abandonner la tradition théâtrale qu’elle porte avec passion pour faire découvrir ou redécouvrir des oeuvres du répertoire signées Molière, Federico García Lorca, Shakespeare et Octave Mirbeau. Enfin, avec Le chat, elle adaptera au théâtre un roman dont le cinéma s’est emparé.

Bref, sous l’impulsion de Nicolas Auvray, cette diversité artistique mêle ainsi pièces du répertoire et oeuvres contemporaines, théâtre et arts de la scène, itinérance et permanence, pour accueillir un public plus large et plus nombreux. Pour ajouter de la vie à un art vivant, de l’intensité à la passion et de la grandeur à un monde parfois étriqué.

Jean-Jacques Thomas
Président de la Comédie de Picardie
Maire d’Hirson

Contact

Comédie de Picardie

2 rue des Jacobins

80 000 Amiens
Téléphone: 03 22 22 20 28

L'équipe

Directeur : Nicolas Auvray