Espace Jean Legendre

Scène conventionnée

Scènes de production et de diffusion de renommée nationale, les Théâtres de Compiègne forment le pôle artistique et culturel le plus important de l’Oise. L’union de l’Espace Jean Legendre, lieu pluridisciplinaire et interdisciplinaire, et du Théâtre Impérial, scène musicale et lyrique, offre incontestablement une complémentarité des plus riches et des plus fécondes pour les artistes et les publics. Elle les a renforcés mutuellement tout en confortant leur propre identité artistique. Je remercie l’ensemble de nos partenaires, publics, privés ou individuels, pour leur contribution à la réussite de ce projet sans équivalent au nord de Paris.

Chacune de ces deux scènes est très engagée dans la création artistique et s’adresse à tous les publics. Les 26 spectacles que nous avons coproduits, et qui vont sillonner la France et le monde, sont aussi le témoignage de la dimension nationale et internationale de nos Théâtres, et assurent ainsi le rayonnement de notre territoire. La présence fructueuse d’artistes partenaires ou en résidence, et le soutien que nous apportons à leurs créations, vont de pair avec leurs interventions à nos cotés dans de multiples actions d’éducation artistique et culturelle. Citons David Gauchard et Mathieu Romano, artistes associés, ainsi que les artistes partenaires de cette saison : Joris Mathieu et l’équipe du Balcon.

En résidence au Théâtre Impérial, l’Ensemble Aedes déploiera ses talents à trois reprises en interprétant Bach, mais aussi Brel et Barbara, à la faveur d’un spectacle inédit que nous coproduisons et qui sera créé ici. Nous retrouverons Le Balcon, mais cette année pour trois programmes différents qui expriment la diversité de leur démarche, du récital d’Alphonse Cemin à la Symphonie fantastique de Berlioz arrangée par Arthur Lavandier au Théâtre Impérial, sous la baguette de Maxime Pascal, qui dirigera également une oeuvre immersive, Lieux perdus de Pedro Garcia-Velasquez à l’Espace Jean Legendre.

Cette oeuvre sera présentée dans le cadre de la 19e édition du festival Les Composites, l’un des festivals pionniers en France dans le croisement des arts et des technologies, tout comme trois de nos coproductions : Hikikomori-Le refuge de Joris Mathieu, Richard III de Jean Lambert-wild et Le Mouvement de l’air d’Adrien Mondot et Claire Bardainne. Nous participons également à la production du spectacle de cirque Cuisine & Confessions des 7 doigts de la main et de Monsieur Kaïros de Fabio Alessandrini.

Le Théâtre Impérial, scène lyrique à l’acoustique unique au monde, signe une nouvelle production des Noces de Figaro, dans sa version italienne originale, coproduit Monsieur de Pourceaugnac de Molière et Lully et La Double Coquette, nouvelle version du très raffiné opéra d’Antoine Dauvergne, La Coquette trompée, étoffée des ajouts inspirés de Gérard Pesson. Il présente aussi La Belle-mère amoureuse, délicieuse parodie d’Hippolyte et Aricie de Rameau. Scène musicale, le Théâtre Impérial recevra onze orchestres ou ensembles instrumentaux. Pour la première fois à Compiègne, les grandes voix de Sabine Devieilhe, Karine Deshayes, Jennifer Larmore et bien d’autres sauront vous ravir.

Plusieurs disques ont été enregistrés récemment au Théâtre Impérial ; aussi ai-je proposé à leurs interprètes de revenir vous les dévoiler. Vous retrouverez la pianiste Edna Stern, et découvrirez le talent de Varduhi Yeritsyan et celui du tubiste Thomas Leleu. Le plaisir de la danse sera satisfait avec Barbe Neige de Laura Scozzi, le Ballet du Capitole de Toulouse, L.A. Dance Project de Benjamin Millepied, les BJM (Ballets Jazz de Montréal) et l’un des plus grands Ballets russes qui, avec ses 49 solistes et danseurs, interprétera Giselle avec l’Orchestre de Picardie. Je remercie l’Orchestre d’avoir accepté d’interpréter la musique d’Adolphe Adam ; rares en effet sont les théâtres en France à pouvoir associer danse et orchestre. La place de la musique vivante est d’ailleurs l’une des singularités de notre projet et je ne saurais trop vous conseiller les spectacles Le Crocodile trompeur, Le Dibbouk, L’Opéra de quatre notes à l’Espace Jean Legendre. Inutile de citer ici chacun des artistes et des spectacles : vous les découvrirez dans les pages qui suivent. Signalons toutefois plusieurs nouveautés comme des dîners thématiques, des rencontres introductives aux spectacles, et les Samedi ? Ça me dit bien ! sept samedis durant lesquels nous échangerons à partir des grands temps forts de cette saison.

Opéra, concerts, danse, théâtre, cirque, arts visuels et arts numériques : ce sont tous ces champs artistiques que vous pouvez apprécier dans les Théâtres de Compiègne. Face aux raccourcis de la pensée, aux idéologies destructrices, aux aigreurs infertiles ou à la résignation, nous travaillons avec ferveur et détermination pour vous faire partager cette alchimie revigorante pour les sens et l’esprit. Plus que jamais, empruntons avec audace et enthousiasme le chemin que l’art nous offre, un art libre, source d’épanouissement et d’avenir partagé.

Éric Rouchaud
Directeur

Contact

Espace Jean Legendre

Place Briet Daubigny

60 200 Compiègne
Téléphone: 03 44 92 76 83

L'équipe

Directeur : Eric Rouchaud