LE CRAC
COLLECTIF RÉGIONAL ARTS & CULTURE HAUTS-DE-FRANCE

Le CRAC Hauts-de-France, Collectif Régional Arts et Culture, est né d’une mobilisation des acteurs culturels au moment des dernières élections régionales de 2015 pour se positionner comme un interlocuteur des instances politiques et techniques de l’Etat et de la Région.

Site internet du CRAC

Le CRAC : c’est qui ?

Le Collectif Régional Arts et Culture rassemble près de 750 structures artistiques et  culturelles régionales et plus de 450 artistes des Hauts-de-France, toutes filières  confondues, dans un lieu informel de débats, d’échanges et de propositions pour  l’élaboration et le suivi des politiques artistiques et culturelles de notre région.

De nombreux secteurs artistiques y sont représentés rassemblant : structures, lieux,  collectifs, compagnies, ensembles et artistes indépendants des arts visuels, du livre et de la lecture, du cinéma et de l’audiovisuel, des musiques actuelles et classiques, du  spectacle vivant et des arts de la rue, de la culture scientifique, des artistes plasticiens et des artistes auteurs et autrices.

Il est constitué en un comité de pilotage composé des représentants bénévoles d’organisations professionnelles et syndicales ainsi que des têtes de réseaux de chaque filière culturelle.

Le CRAC et son COPIL se veulent être un interlocuteur régulier, constructif et critique, pour discuter des orientations, des cadres, règlements et dispositifs d’intervention, mis en œuvre par les services de l’Etat, le conseil régional, et les autres collectivités territoriales ainsi que de l’évaluation partagée de ces orientations et mises en œuvre. 

Le CRAC : c’est quoi ?

Un collectif d’acteurs mobilisés sur les questions de construction des politiques publiques culturelles, au niveau stratégique, transversal et intersectoriel comme au niveau technique.

Un outil d’expertise et un interlocuteur privilégié, saisi par les institutions pour participer aux réunions et forums, rencontres et tables rondes, mobilisé par la presse et la recherche universitaire ou qui s’auto-saisi sur les priorités à défendre : Consolidation des acteurs,  Conventions à généraliser, équilibres territoriaux.

Un porte-parole des filières et outil de vigilance pour les plus fragiles, en particulier les artistes/auteurs, les petites compagnies de théâtre non conventionnées et non subventionnées, les associations et collectifs d’artistes-plasticiens.

Une veille active et un espace d’alerte : croisant les différentes remontées de terrain des filières, le CRAC sait alerter les pouvoirs publics en multipliant les adresses aux institutions et aux collectivités territoriales.

Le CRAC : c’est quand ?

2022 : Travaux du CRAC par filières et en inter-filières pour élaborer le livret « Nos priorités pour renouveler les politiques culturelles en Hauts-de-France ».

2021 : Travaux du CRAC par filières et en inter-filières pour élaborer « 30 propositions sur la culture demain en Hauts-de-France », adressées aux pouvoirs publics et candidat·e·s  aux élections régionales :

Soutenir l’emploi et le travail artistique et culturel. Assurer une juste rémunération des artistes, auteurs, interprètes et intervenants. Développer les droits culturels et l’équité territoriale. Garantir le soutien financier et le conventionnement dans la durée. Soutenir les filières et créer une instance de co-construction pérenne. Prioriser l’égalité femmes hommes, la transition écologique et énergétique et le développement soutenable. Consolider et pérenniser l’aménagement artistique et culturel des territoires. Développer  l’éducation artistique et culturelle. Soutenir la diffusion et la visibilité des œuvres.

2020 : Mobilisation générale du CRAC face à la crise sanitaire pour alerter les pouvoirs publics et amortir les conséquences de cette crise. Courriers d’alerte aux présidents  de Région, de départements, au DRAC, au préfet. Conférence de presse (Crossroad),  Rédaction du manifeste « Dé-confiner les esprits, un titre, une alarme, une démarche,  un état d’esprit, un signal fort, un cri de ralliement, un manifeste pour la liberté d’agir ».

Revendication et co-construction avec la Région de la création d’un fonds de soutien exceptionnel pour les artistes et structures culturelles en difficulté suite à la crise sanitaire.

Multiples rencontres avec les services et élus de la Région, auditions par filière et remontées de synthèses et de préconisations.

2019 : Création du « Crac en tournée ». À mi-mandat de l’exécutif régional, le COPIL du CRAC part en tournée! C’est l’occasion de dresser un nouvel état des lieux de la situation des politiques culturelles en Hauts-de-France, accompagner les réflexions des différentes filières, impliquer et remobiliser les acteurs culturels pour réactiver la dynamique collective.

# Avril : Crac en tournée #1 Filière livres – Organisé par Colère du présent à Arras. 

# Septembre : Crac en tournée #2 Filière Musiques actuelles – organisé par Haute-Fidélité lors du festival Crossroad à Roubaix.

# Novembre : Crac en tournée #3 Filière arts de la rue et cirque – organisé par 4HdF à Lille.

2018 : Travail sur les indicateurs qualitatifs et quantitatifs des CPO (Conventions Pluriannuelles d’Objectifs) avec le conseil régional et la DRAC. Participation au Forum des acteurs culturels. Réforme du RBF (Règlement Budgétaire et Financier) du conseil régional obtenu par le CRAC.

2016 : Le CRAC salue l’engagement de l’exécutif régional et adresse aux élus le Livre Vert, nouvelle contribution pour un travail de co-construction entre le conseil régional des Hauts-de-France et le CRAC, qui se veut force de propositions et d’expertise des secteurs artistiques et culturels du territoire prêt à nourrir les dialogues de concertation avec la région.

2015 : Naissance du CRAC dans le contexte de la fusion des régions Nord – Pas-de-Calais et Picardie.

Rédaction du livre blanc par les acteurs des arts et de la culture des deux régions. Il restitue les propositions du CRAC pour la future politique culturelle de la grande région Hauts-de-France sur la base des expériences de terrain des acteurs culturels.

Le comité de pilotage du CRAC en 2022

50° nord, réseau transfrontalier d’art contemporain  —  ACAP, pôle régional image  —  Actes pro, association de compagnies professionnelles de spectacle vivant en Hauts-de-France  —  AR2L, agence régionale du livre et de la lecture  —  CAAP, comité pluridisciplinaire des artistes-auteurs et des artistes-autrices  —  Collectif Jeune Public, Hauts-de-France  —  FRAAP, fédération des réseaux et associations d’artistes plasticiens  —  Haute Fidélité, pôle des musiques actuelles en Hauts-de-France  —  Hauts-de-France en scène, antenne régionale du Chaînon (Fédération de Nouveaux Territoires des Arts VivantsHors Cadre, association régionale de développement culturel  —  Ombelliscience, partage des sciences, techniques et innovations en Hauts-de-France  —  Pôle Nord, fédération régionale des arts de la rue et de l’espace public  – RME, Réseau des Maisons d’Ecrivains et patrimoines littéraires—  Snap CGT, syndicat national des artistes plasticiens  —  SNP, syndicat national des photographes  —  SNSP, syndicat national des scènes publics  —  Synavi, syndicat national des arts vivants en Hauts-de-France  —  SYNDEAC, syndicat des entreprises artistiques et culturelles  —  UNPI, union nationale des peintres et illustrateurs4 HDF